logo-redison
separateur vertical
separateur vertical
separateur vertical

Livraison gratuite

separateur vertical

Des produits innovants

separateur vertical

Des musiciens à ton écoute

travailler-rudiments-batterie-senstroke

Débuter à la batterie : travailler les rudiments

Aujourd’hui sur le blog Redison, intéressons-nous aux rudiments à la batterie.

Étape essentielle mais trop souvent négligée, la pratique des rudiments à la batterie permet de progresser rapidement et sur des bases saines.

Les rudiments à la batterie : qu’est-ce que c’est ?

Avant de rentrer dans la pratique, un peu de théorie s’impose. Un tout petit peu, promis !

Un rudiment à la batterie, c’est un ensemble de frappes qui forment un pattern. On pourrait l’assimiler à une gamme à la guitare ou au piano par exemple.

Mais alors pourquoi tous les bons professeurs de batterie vous disent que les rudiments sont indispensables ?
Est-ce un complot ?

C’est très simple : ils constituent la base du jeu à la batterie.
Tous vos batteurs préférés les utilisent, et ce dans n’importe quel style. Les rudiments sont la base de tous les rythmes de batterie, même les plus compliqués. Surtout les plus compliqués d’ailleurs.

Par où commencer les rudiments à la batterie ?

Les rudiments les plus connus

Certains rudiments sont très célèbres. De véritables stars dans le monde de la batterie.

En effet, ils constituent la base du jeu du batteur. En voici quelques-uns que vous connaissez déjà peut-être :

Le Frisé (Single Stroke)

Tout premier rudiment, le frisé est le rudiment le plus simple et est le premier que tout batteur se doit d’apprendre.

Idéal pour commencer à travailler au métronome, réglez ce dernier à un tempo lent pour commencer. Visez bien le centre de votre zone de jeu, puis accélérez le tempo au fur et à mesure.

Rien de tel qu’une vidéo explicative pour aller plus loin :

Rassurez-vous, il est possible d’activer les sous-titres en français.

Le roulé (Double Stroke)

Le roulé est l’étape suivante après le frisé.

Afin de l’effectuer, il vous faut alterner deux frappes à la main droite, puis deux frappes à la main gauche, et ainsi de suite.
Vous allez donc faire “droite droite, gauche gauche, droite droite, gauche gauche”.

Ce rudiment est aussi appelé “Papa Maman”, car vous alternez “Pa-Pa” et “Ma-Man”.

Le paradiddle (Paradiddle aussi en anglais)

Vous avez certainement du entendre ce terme un moment ou un autre. Comme tous les rudiments, vous pouvez le travailler de dizaine de manière possible la plus basique et la plus simple est la suivante :
Alternez les frappes patterns suivants : “droite gauche droite droite” puis “gauche droite gauche gauche”  et vous recommencez. Il s’agit en fait de 2 paradiddles.
Un seul paradiddle est souvent utilisé pour changer la “main principale” dans la musique de batterie.

Facile non ?
Pour pimenter un peu tout cela, vous pouvez placer des accents (frappes plus fortes que d’autres) à certains moments.

Aller plus loin

Il existe bien entendu beaucoup d’autres rudiments, comme les moulins, les flas, etc. On dénombre 40 rudiments dits essentiels à la batterie.

Néanmoins, nous n’allons pas vous noyer sous les informations dans cet article, l’idée est plutôt de vous présenter comment travailler ces rudiments en toutes circonstances. Si vous souhaitez un autre article plus détaillé sur les rudiments à la batterie avancés, n’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires !

Comment travailler les rudiments à la batterie ?

Pas de panique, même si le travail des rudiments peut paraître fastidieux, il n’a rien de très compliqué.

Il suffit de se fixer des objectifs quotidiens : inutile de travailler les rudiments des heures durant, quelques minutes par jour suffisent amplement. L’idée est vraiment de pratiquer, de manière répétée dès que vous pouvez. Si vous avez sous la main un métronome, c’est encore mieux, cela vous permettra de jouer précisément et de vraiment progresser à la batterie.

Si vous n’avez pas accès à votre kit de batterie, rien ne nous empêche de travailler à la volée votre technique pendant la pause déjeuner avec les capteurs Senstroke sur vos jambes : et oui, avec Senstroke, vous pouvez aussi faire des rudiments n’importe où, n’importe quand !

Le mode apprentissage de l’application Senstroke

Grâce au tout nouveau mode apprentissage de l’application Senstroke, ils vous est possible de choisir parmi des dizaines de rythmes différents, mais également de travailler vos rudiments depuis la catégories dédiées.

Rendez vous dans la partie “Progresser” de l’application Senstroke, puis choisissez votre leçon.
Une fois celle-ci lancée, jouez avec les capteurs Senstroke pour parfaire votre score et progresser à votre rythme.

rudiments-batterie-mode-apprentissage

Il vous est possible d’activer le métronome ou de changer le tempo afin de personnaliser entièrement votre expérience de jeu !

En conclusion

Les rudiments sont essentiels dans la vie d’un batteur. Ils sont le socle de tous les rythmes, des plus simples aux plus complexes.
Travailler les rudiments à la batterie, c’est l’assurance de progresser rapidement. Vous pouvez les travailler partout, en tapant sur vos cuisses, sur un pad, sur votre caisse claire, en les développant sur vos toms et même en s’amusant depuis le mode “Progresser” de l’application Senstroke pour challenger vos amis !

Partagez nous vos expériences et conseil dans la section commentaires.

Si vous l’avez raté, n’oubliez pas de lire notre article de blog sur comment bien tenir ses baguettes de batterie.

Et d’ici là, gardez le rythme !

Découvrir d'autres articles

On garde le contact !

Envie de connaître avant tout le monde les nouveautés Redison ?
Inscris-toi gratuitement à notre newsletter et profite en avant-première des nouvelles sorties, des infos exclusives et des promos sur nos produits.

Application Wegroove

La nouvelle appli addictive pour jouer de la batterie avec ton smartphone et répéter tes morceaux préférés en toute simplicité !